Comment apprendre à dire non ?

COMMENT apprendre à dire non sans se sentir mal faconner sa vie coaching bien être coach de vie

Pendant longtemps, trop longtemps sans doute, j’étais comme cela. J’avais peur de décevoir, je mettais les envies et l’opinion d’autrui avant les miennes. J’étais réservée et je n’osais pas m’imposer ni faire entendre ma voix et en fait, je voulais à tout prix plaire, quitte à ne pas prendre compte mes propres besoins, envies ou valeurs.

Parfois, encore, il m’arrive de vouloir dire non, et puis je laisse échapper un « oui ». Parce que faire plaisir à autrui me fait aussi plaisir. C’est ce que l’on appelle faire des concessions, non ? Ou faire des efforts peut-être ? Par exemple, j’adore passer du temps seule et je peux d’ailleurs passer plusieurs jours sans sortir le soir après le boulot. Rentrer chez moi, enfiler une tenue de sport pour aller courir ou même simplement profiter pour regarder un film sur Netflix, lire ou travailler sur mes projets personnels. Et malheureusement, ce comportement n’est pas compris par tous. Je me nourris énormément des gens, pourtant j’adore et chéris cette solitude. Ainsi, lorsque je suis restée longtemps en autarcie dans ma tanière (avec mes chats) et que j’ai refusé toutes les sorties qui m’ont été proposées, je me « fais un peu violence » et j’accepte certaines propositions.

dav

Parfois, je me demande pourquoi est-il si difficile de prononcer ce petit mot de trois lettres ? « Non ».

Au final, cela ne part pas d’un mauvais sentiment, n’est-ce pas ? Certaines personnes ont dû mal à dire non parce qu’elles veulent faire plaisir et ne veulent pas décevoir autrui. Et puis, on n’a pas envie de vexer son interlocuteur, on ne veut pas non plus être rejeté ni même paraître méchant.

Et entre vous et moi, il est fort probable que lorsque vous direz non, certaines personnes le prendront mal. Et je sais à quel point il peut-être difficile de savoir qu’autrui a une image négative de nous, pourtant, on ne peut rien y faire. Alors on grandit (#vieillit) et on réalise qu’il est vital d’être en phase avec soi même, et on finit par arriver au stade où ce qu’autrui pensent de nous n’a plus vraiment d’importance.

COMMENT apprendre à dire non sans se sentir mal faconner sa vie coaching bien être coach de vie meilleure citation sur le bonheur.jpg

Et qu’est-ce qui est le plus important au final ? Respecter ses valeurs et envies, ou bien faire plaisir à l’autre à tout prix ?

Et je sais que pour certains, cela représente un réel défi. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de rédiger cet article, pour toutes les personnes qui ont envie mais peinent à dire non.

Avant de vous en dire plus, gardons deux choses en tête :

#1 Dire non ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise personne.

#2 Si vous vivez votre vie en fonction de l’approbation d’autrui, vous ne serez jamais heureux.

Que s’est-il passé depuis l’époque où nous étions enfants et parvenions si facilement à exprimer notre désaccord ?  Et bien, je dirais que malheureusement, en tant qu’enfant, nous avons appris que dire non était impoli ou inapproprié.

Dire non à nos parents, professeurs, ou à n’importe quel autre adulte ? Quelle idée ! Jamais de la vie !

Mais maintenant nous sommes tous des adultes, et au fond de nous mêmes, nous savons que dire non est tout à fait acceptable. Nous faisons nos propres choix et nous savons ce qui nous convient ou non. Pourquoi alors conserver ces croyances d’enfance ? Aujourd’hui encore à tort, nous associons le non à un mécontentement, une mauvaise humeur, à de l’égoïsme parfois, alors que ce n’est pas du tout le cas (ou du moins pas tout le temps). Et je vous mentirais si je ne vous disais pas que parfois, certains « non » sont plus faciles à dire que d’autres…

Mais pensez à l’angoisse, au stress et à toutes ces émotions négatives qui ont été causés par un simple « oui », alors qu’au fond de vous, vous vouliez dire non. Ne serait-il pas plus facile et plus simple de dire non en premier lieu?

On a le droit de dire non (et de changer d’avis), cela ne siginifie pas nécessairemet que l’on laisse l’autre tomber.

Comment apprendre à dire non ? 10 conseils qui pourront vous aider:

1/ Vous n’avez pas besoin de justification pour dire non.

2/ Soyez en phase avec vos valeurs et avec ces choses que vous êtes prêts ou non à faire.

3/ Soyez direct, par exemple «non, je ne peux pas» ou «non, je n’ai pas envie».

4/ Ne vous excusez pas en donnant toutes sortes de raisons.

5/ Ne mentez pas car vous finirez par vous sentir coupables.

6/ N’oubliez pas qu’il est préférable de dire non maintenant que de ressentir une sensation d’inconfort pendant plusieurs jours au pire encore.

7/ Soyez polis, en ajoutant par exemple un « Merci de me l’avoir proposé. »

8/ Entraînez-vous à dire non. Imaginez un scénario, puis exercez-vous à dire non, soit seul, soit avec un ami. Cela vous mettra beaucoup plus à l’aise pour dire non.

9/ Ne dites pas «je vais y penser» si vous ne voulez pas le faire. Cela ne fera que prolonger une situation désagréable et stressante.

10/ Rappelez-vous que votre estime de vous mêmes ne dépend pas de ce que vous faites pour les autres.

Alors dîtes moi tout. Parvenez-vous facilement à dire non ? Comment faites-vous pour répondre non à une question sans avoir peur de froisser l’autre ?

 

Publicités