Amitiés Love & Relations

Comment différencier les vrais amis des faux ?

Qu'est-ce qu'un vrai ami ? Qu'est-ce que je recherche après tout chez ces personnes que j'appelle mes mis ? Et moi ? Suis-je une bonne amie ? Je me suis rapprochée de mes amis, de mes collègues, j'ai lu des articles sur Internet, j'en ai parlé autour de moi, sans pour autant évoquer ce qui s'est passé avec Yanet. Et j'ai fini par lister ces choses qui selon moi sont fondamentales dans une amitié. Hâte de connaître votre avis à ce propos.

Comment reconnaître les vrais amis des faux ? Quelques signes qui ne trompent pas.

J’ai rencontré Yanet lors d’un événement que j’avais organisé dans un club lesbien de la capitale parisienne. Il s’agit d’une jeune femme de 33 ans, qui est entrain de terminer ses études pour devenir chirurgien. Bien que nos premiers contacts étaient relativement peu chaleureux et sur la réserve, très vite, un lien s’était créé entre nous et nous appréciions passer du temps ensemble. Malgrè de très belles réussites sur les plans personnels et professionnels, Yanet est une personne qui manque cruellement de confiance en elle, et qui peine à avancer dans sa vie à cause de cela. En ce moment, ce qui lui pèse le plus est son incapacité à se motiver afin de terminer sa thèse ainsi que la difficulté qu’elle rencontre pour trouver l’amour. Vous savez ce fameux amour, celui avec un grand A dont de nombreuses personnes rêvent tant. Il y a quelques jours, elle ne savait pas trop où fêter son anniversaire et m’ayant fait comprendre sa difficulté à trouver un lieu, je lui ai alors spontanémment proposé de le faire chez moi. 20 personnes seraient conviées à cette soirée, principalement ses camarades de promo et elle comptait même faire venir un DJ… Les voisins ont été ravis, ça, je vous le garantis. J’étais vraiment contente de lui faire plaisir car je sais que ces deriners temps elle est passée par des hauts et des bas, et entre vous et moi, il y avait beaucoup plus de bas que de hauts. En fait, elle n’avait pas du tout le moral et était mal dans sa peau. J’avais envie qu’elle passe un moment inoubliable, entourée de ses amis et de personnes qui tiennent à elle. Un bon très moyen de lui mettre du baume au coeur, avais-je pensé. Tous les invités s’étaient concertés pour lui prévoir un cadeau surprise, et finalement, nous nous sommes mis d’accord sur l’achat d’un cajon. Un cadeau parfait pour cette mélomane qui a su faire son effet. Le jour j, toutes les deux, nous préparions mon appartement qui n’était pas du tout agencé ni en ordre pour recevoir qui que ce soit. Les derniers préparatifs finis, sans même avoir eu le temps de souffler, le DJ pointait déjà le bout de son nez pour s’installer avant le début de la soirée. Puis, à peine installé, peu de temps après, les premiers invités arrivèrent. La soirée battait son plein. Je me sentais tellement en confiance et en sécurité chez moi, que je buvais sans me restreindre…jusqu’au point d’atteindre l’ivresse. Je peux vous assurer que je regrette amèrement cette insouciance et cet excès de confiance et j’ai eu tort de boire autant. Sans donner tous les détails. Black out. Lendemain troublant. Incapacité de savoir ce qui s’était vraiment passé pendant une bonne partie de la soirée, cependant, une sensation que quelque chose de grave s’était produit. J’en parle à Yanet. Elle m’affirme que rien n’aurait pu se passer compte tenu des invités qu’elles connaissaient très bien. Je n’ai aucune raison de m’inquiéter m’a-t-elle affirmé… Deux jours plus tard, sans doute rongée par une forme de culpabilité, elle m’avouera que « nous avons eu un bref rapport sexuel » pendant ma phase de black out. Ma première réaction ? Un rire nerveux et rien d’autre. Quelques jours plus tard, une sensation de malêtre et un besoin de lui en parler. Alors qu’elle me rendit visite, j’ai tenté tant bien que mal de lui faire part de mon état du moment. Une porte fermée. La faute entièrement remise sur moi. D’ailleurs, ses amis eux aussi sont d’accord, j’ai mal agit m’a t-elle dit. Et puis, un « j’aurais pu ne rien te dire, tu ne l’aurais jamais su ». Enfin, un refus total de sa part de dialoguer sous prétexte que ça nuirait à notre amitié. Elle se leva et tourna les talons en balançant sur le pas de la porte un bref « A plus ». Moi, immobile sur le canapé, complètement décontenancée, retenant mes larmes et ma colère. Le pire dans cette histoire est que je n’ai aucun souvenir de cet événement. Je n’ai d’ailleurs non plus aucune animosité envers Yanet. J’aurais simplement aimé pouvoir en discuter avec elle, comme deux vrais amis l’auraient fait.

 

Cet événement m’a fait me questionner sur l’amitié. Je remercie d’ailleurs Yanet pour cela. Qu’est-ce qu’un vrai ami ? Qu’est-ce que je recherche après tout, chez ces personnes que j’appelle mes amis ? Et moi au fait ? Suis-je une bonne amie ? Je me suis rapprochée de mes amis, de mes collègues, j’ai lu des articles sur Internet, j’en ai parlé autour de moi, sans pour autant évoquer ce qui s’est passé avec Yanet. Et j’ai fini par lister ces choses qui selon moi sont fondamentales dans une amitié. Hâte de connaître votre avis à ce propos.

  • Les vrais amis ne te jugeront jamais
  • Les vrais amis, si jamais ils te jugent ou te font du mal, n’auront aucun mal à s’excuser
  • Les vrais amis savent se remettre en question
  • Les vrais amis s’évertuent à t’apporter un soutien
  • Les vrais amis sont là même quand tu fais des erreurs
  • Les vrais amis ne te critiquent pas
  • Les vrais amis veulent ton bien
  • Les vrais amis ne seront pas tout le temps d’accord avec toi uniquement parce que vous êtes amis
  • Les vrais amis seront à ton écoute
  • Les vrais amis oseront te dire la vérité même quand elle dérange
  • Les vrais amis pourront te parler de tout sans fuir le dialogue
  • Les vrais amis sont ceux sur qui tu peux compter
  • Les vrais amis sont toujours présents dans les bons et mauvais moments
  • Les vrais amis t’aiment inconditionnellement
  • Les vrais amis te font te sentir bien en leur présence
  • Les vrais amis ne porteront pas de masque en ta présence
  • Les vrais amis connaissent tes défauts et t’acceptent tel que tu es

 

 

 

Et puis au final, tu le sais si une personne est un.e vrai.e ami.e. Si tu te poses la question et si tu doutes, cette n’est sans doute pas un.e vrai.e ami.e.

Et si tu es intéressé par mon histoire, je t’invite à suivre mon blog 500 maux par jour.

12 comments on “Comment différencier les vrais amis des faux ?

  1. Les amis n’est-ce pas celles et ceux qui peuvent te trahir ?
    Celles et ceux qui peuvent te nuire , te faire du mal , sans que tu remettes e question la relation. Celles et ceux auprés de qui tu patientes. Le reste n’est que conjectures.

    Aimé par 1 personne

    • Olga Maria Esperanza

      Je suis 100% d’accord avec toi et cela vaut d’ailleurs pour les conjoint-es, les collègues, les parents… Tout le monde peut faire du mal sans pour autant que cela remette en question la relation. En revanche, et principalement pour les proches, si la relation « coule de source », qu’est-ce qui empêche celui qui a fait du mal à autrui de s’excuser et de vouloir comprendre la situation ? Se remettre en question est fondamentale dans toute relation selon moi

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : 24 Signes qui prouveront que vous avez une force mentale à tout épreuve – Façonner sa vie

  3. Charlélie Nguyen

    Je pense que lorsque des évènements nous dépassent, il faut absolument essayer de mettre des mots dessus. Si tu es blessée par son attitude, ton article est aussi blessant pour elle. Discutez-en, Yanet est assez intelligente pour t’écouter même si chacun a ses ardeurs.
    La vie est trop courte pour être malheureux, alors à vous de jouer, il est trop tôt pour se tourner le dos 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Olga Maria Esperanza

      Merci infinimment pour ce message qui est sans doute de loin le plus censé que j’ai pu lire de « son côté » depuis le début de cette « affaire ».

      Je ne pense pas que ces événements nous dépassent. Quand j’ai tenté de lui parler, sans l’accuser de quoique ce soit, elle m’a dit que cela devait m’arriver souvent, qu’on lui avait dit que je devais faire plus attention quand je buvais (je suis d’accord sur ce point btw) et que de toute façon, elle aurait pu garder cela pour elle… Elle ne s’est pas remise une seule fois en question et n’a pas essayé de m’écouter ou du moins de me comprendre.

      Sachant, qu’elle connaît mon passif d’enfant qui a subi des attouchements, ça a fait remonter pas mal de souvenirs troublants. Je souhaitais uniquement de l’empathie et de l’écoute de sa part, et rien d’autre.

      Je comprends que cet article a pu être blessant pour elle, ce n’était pas le but. Initialement, je voulais lui en parler, sans la juger et elle a refusé. Je fonctionne comme cela. Je mets des mots sur mes maux à l’oral ou à l’écrit. Elle n’a pas voulu m’écouter, j’ai écrit.

      Depuis ce refus de communiquer, elle ne m’a pas adressé la parole jusqu’à ce qu’elle tombe sur cet article. Je ne l’accuse pas de viol même si je n’étais pas du tout consentente, mais je refuse de lui parler car elle revient vers moi pour les mauvaises raisons.

      Aimé par 1 personne

  4. tmoin20

    Alors tout d‘abord je vous alerte sur le fait qu‘il faut faire très attention à ce que vous lisez, surtout avant de traiter une personne de prédateur sexuel. C’est une accusation très grave, qui peut avoir des répercussions sur l‘avis que quelqu’un se fait de lui-même. Ensuite Maria Esperenza ta Definition d‘un vrai ami est totalement utopique, les amis sont avant tout des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts, toute personne est imparfaite, tu l‘es aussi je tiens à te le rappeler. Je trouve aussi ta description de Yanet, un peu restrictive et un peu vexante. Cette personne, et dieu sait que c’est une belle personne, est bien plus qu‘une personne mal dans sa peu et avec une confiance en elle qui laisse à désirer. Tu as dit ta vérité, qui n‘appartient qu‘a toi et qui n’est sûrement pas là vérité indiscutable, la vérité vraie. Alors cesse de vouloir trouver du soutient à travers ton article, avec des personnes, qui ne sont pas concernées et qui n‘etaient pas là au moment des faits. C’est très grave d’accuser quelqu’un d’être un prédateur sexuel mais c’est encore plus grave de laisser faire en toute connaissance de cause. Essaye plutôt de restaurer le dialogue avec ton ancienne amie et éclaircir les points qui te semblent sombre.

    Aimé par 1 personne

    • Olga Maria Esperanza

      Je pense qu’il faut toujours connaître les tenants et les aboutissants, l’avis de toutes les parties prenantes avant de s’exprimer sur un sujet…mais cela reste mon avis.

      Mais d’un autre côté, je trouve ça vraiment génial et presque touchant que tu sois à 400% derrière Yanet car je sais pertinnement qu’elle fait partie des personnes qui ne cherchent pas à être challengée mais soutenue coûte que coûte.

      Pour répondre point par point (désolée je suis un peu bavarde) :

      1) Je n’ai pas dit qu’elle était un prédateur sexuel, c’est mon ami Guillermo qui me l’a dit. Pourquoi ? Parce que Yanet m’a avoué qu’elle n’a pas pu se retenir, même si elle savait que j’étais complètement bourrée. Ainsi que parce qu’elle m’a dit s’être complètemennt lâchée sexuellement alors que je n’étais pas consciente de ce qui se passait. Et, toujours selon ces dires, quand elle a vu que je ne réagissais pas, elle m’a laissée sur le sol dans le salon.

      2) Evidemment ces mots sont durs et mon but n’était pas de blesser qui que ce soit. Cet article a été posté il y a un mois, je n’en ai parlé à personne. Et quand on me demande et encore aujourd’hui comment Yanet va, je ne parle pas de cela. Je ne lui casse pas de sucre sur le dos. Je ne vais pas aller mieux parce des personnes ont une image d’elle négative. Ca ne m’apporterait rien du tout.

      3) Dans ma description de l’amitié, à quel moment as-tu lu que je parle de perfection ? Au contraire, je parle d’erreurs faites par les amis mais la moindre des choses est d’en parler et non de fuir. Je cherche cela dans l’amitié mais ça ne tient qu’à moi.

      4) Merci Seigneur, je suis imparfaite et je suis heureuse de l’être. La vie serait sinon trop ennuyeuse et facile. Je n’ai pas l’impression d’avoir évoqué que j’étais parfaite… Mais du coup, je serais curieuse (si l’envie te vient de me répondre bien évidemment) de savoir ce qui te parait utopique dans mes attentes en amitié ?

      5) A aucun moment je dis que la description est complète et décrit sa personnalité dans son ensemble. Tu n’as pas dû tout lire ou peut-être trop rapidement ? Je parle du fait qu’elle a accompli de très belles réussites. Et si tu me connaissais, tu saurais que je trouve dommage qu’elle ait si peu de confiance en elle car elle a un fort potentiel et c’est une bosseuse. Ca, je lui ai déjà dit. Et si elle est honnête, elle te dirait que je n’étais pas tout le temps d’accord avec elle et que quand je ne l’étais pas, c’est parce que je tentais de la prévenir qu’elle allait se bruler les ailes en empruntant certains chemins.

      6) Et non, à aucun moment je parle de vérité absolue. Toute histoire racontée est subjective, que je la raconte ou que Yanet la raconte d’ailleurs…Ne penses-tu pas ? Peux-tu me dire ce qui est faux dans cet article selon toi ?

      7) Je ne cherche aucun soutien. Sinon, quand j’en ai parlé à des amis, je l’aurais critiquée, j’aurais menti pour les faire avoir pitié pour moi. Toutes les personnes a qui j’en ai parlé la connaissent, se sont inquiétées pour moi en premier lieu, voulaient savoir comment je me sentais. Puis, elles m’ont demandé comment Yanet se sentait (Je n’ai pas pu le savoir car elle n’a pas voulu me parler). Enfin, elles ont trouvé le refus de communication dommage et m’ont engueulé d’avoir bu auutant d’alcool. Oui, c’est un soutien mais pas comme tu l’entends.

      8) Elle m’a tourné le dos pendant un mois, reviens vers moi uniquement parce qu’elle a lu cet article, je t’avouerais que même moi qui suis hyper positive, doute qu’elle veuille réellement discuter.

      Comment aurais-tu réagi si Yanet était à ma place ? Aurais-tu eu le même discours ? Ou s’il s’agissait de personnes que tu aimes profondément qu’aurais-tu fait ?

      Ps: je n’ai pas pris part à la conversation whatsapp « Pour rétablir la vérité » qu’elle a lancée car il n’y a pas d’intérêt. C’est comme si je créais un groupe sur WhatsApp en ajoutant plusieurs amis (proches) et qui me soutiennent à 400% peu importe ce que je fais. Et puis, j’ajouterais aussi Yanet. Quel serait mon intention ? J’ai répondu à ses messages mais étant donné qu’elle était énervée, je ne voulais pas l’avoir au téléphone. Ça aurait été beaucoup trop violent comme conversation. Et puis, en quoi cela serait-il consctructif ?

      Je suis vraiment contente qu’elle soit soutenue comme elle l’entend/attend.
      Moi, j’ai uniquement besoin de mettre des mots sur les choses, à l’oral ou à l’écrit. La vie est trop courte pour avoir des rancœurs. Il y a un mois quand elle n’a pas voulu me parler, j’en avais quand même besoin, alors j’ai écrit. Et je suis passée à autre chose.

      Aimé par 1 personne

  5. Olga Maria Esperanza

    A reblogué ceci sur 500 maux par jour.

    J'aime

  6. C’est horrible ce que cette Yanet t’a fait subir et surtout fuir le dialogue comme ça alors que tu ne l’a jugeait pas… Belle preuve de lâcheté. Elle ne doit vraiment pas être bien dans sa vie pour avoir profité de la situation et pour ne pas se remettre en question…. Et ses amis, pffff. Tu ne l’as pas mentionné dans ton article mais il s’agit bel et bien d’un viol. Tout à fait d’accord avec ta liste des qualités que l’on recherche chez des amis. Yanet n’est pas une amie. C’est certain !

    Aimé par 1 personne

    • Olga Maria Esperanza

      Merci beaucoup Marco pour ton soutien. Le retour à la réalité était assez dur, je dois l’avouer. C’est vrai, j’en ai parlé à un ami qui m’a dit exactement la même chose que toi, qu’il s’agissait d’un viol. Il a même employé l’expression « prédateur sexuel » car selon lui, elle ne s’est pas du tout contrôlée et a profité de la situation. Moi je ne parviens pas à mettre ces mots sur cet événement perturbant, qui m’a permis de réactualiser mes attentes en amitié et même vis à vis des personnes que je fréquente en général. C’était pour moi une très grosse claque qui m’a touchée plus que je ne le pensais. Ce qui m’a vraiment peinée est qu’elle n’a pas voulu me parler. Je n’ai pas bu une seule goutte d’alcool depuis cet événement par exemple. Et depuis qu’elle a fui le dialogue, Yanet ne m’a pas adressé la parole et moi non plus d’ailleurs…

      J'aime

  7. linemourey

    Les gens confondent souvent copains et amis, hors il ne s’agit pas de la même chose ! Le copain est le pote avec qui tu passes de bons moments. L’ami est plus rare, mais c’est celui qui est là même dans les mauvais moments. Très précieux et moins interchangeable que les copains !
    En tout cas, ta liste est très juste et aide à les différencier !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 1 personne

    • Olga Maria Esperanza

      Merci Line pour ton commentaire. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il est important de différencier les amis des copains et ainsi ne pas avoir les mêmes attentes envers ces deux « catégories » bien distinctes. Est-ce que toi, tu ajouterais d’autres attentes à cette liste d’ailleus ? 🙂

      J'aime

Répondre à Olga Maria Esperanza Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :