5 regrets de malades sur leurs lits de mort, révélés par une infirmière

Elle est sombre et effrayante, mais la mort est également inévitable. Tout ce que nous pouvons espérer, c’est d’être en paix avec nous-mêmes et avec la façon dont nous avons mené notre vie. Dans ce merveilleux texte écrit par Bronnie Ware via The Unbounded Spirit, nous découvrons les regrets de ceux qui sont sur le point de mourir.

Cette infirmière révèle les 5 principaux regrets que les gens ont sur leurs lits de mort

Pendant de nombreuses années, j’ai travaillé dans des soins palliatifs. Mes patients étaient ceux qui étaient rentrés chez eux pour mourir. Certains moments incroyablement spéciaux ont été partagés. J’étais avec eux pendant les trois à douze dernières semaines de leur vie.

Les gens grandissent beaucoup lorsqu’ils sont confrontés à leur propre mortalité. J’ai appris à ne jamais sous-estimer la capacité de croissance d’une personne. Certains changements ont été phénoménaux. Chacun a connu une variété d’émotions, comme prévu, le déni, la peur, la colère, les remords, plus de déni et finalement de l’acceptation. Tous les malades trouvèrent leur tranquillité avant de partir, chacun d’entre eux.

Interrogés au sujet de tous les regrets qu’ils avaient ou sur les choses qu’ils auraient pu faire différemment, des thèmes communs ont fait surface à maintes reprises. Voici les cinq plus courants:

1. J’aurais voulu avoir le courage de vivre une vie fidèle à moi-même, pas la vie que d’autres attendaient de moi.

C’était le regret le plus commun de tous. Lorsque les gens se rendent compte que leur vie est presque terminée et lorsqu’ils regardent en arrière, il est facile de voir combien de rêves sont demeurés insatisfaits. La plupart des gens n’avaient même pas honoré la moitié de leurs rêves et sont morts en sachant que c’était dû à des choix qu’ils avaient faits, ou pas faits.

Il est très important d’essayer d’honorer au moins certains de vos rêves tout au long de votre vie. Dès le moment où vous tombez malade, il est trop tard. La santé apporte une liberté que très peu de personnes réalisent, jusqu’à ce qu’ils ne l’ont plus.

2. Je n’aurais pas dû travailler autant.

Ce regret venait de tous les patients masculins que je soignais. Ils sont passés à côté de leur jeunesse, de leurs enfants et la camaraderie de leurs amis. Les femmes ont également parlé de ce regret, mais comme la plupart d’entre elles appartenait à une génération plus âgée, bon nombre des patientes n’avaient pas été le soutien principal de leur famille. Tous les hommes que j’ai soignés ont profondément regretté de passer une si grande partie de leur vie au travail.

En simplifiant votre style de vie et en faisant des choix conscients tout au long de votre vie, il est possible de ne pas avoir besoin des revenus que vous pensez avoir besoin. Et en créant plus d’espace dans votre vie, vous devenez plus heureux et plus ouverts à de nouvelles opportunités, ceux plus adaptés à votre nouveau mode de vie.

3. J’aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments

Beaucoup de gens ont passé sous silence leurs sentiments afin de garder la paix avec les autres. En conséquence, ils se sont confortés dans une existence médiocre et ne sont jamais devenus ce qu’ils étaient vraiment capables de devenir. Beaucoup ont développé des maladies liées à cette amertume et à ce ressentiment.

Nous ne pouvons pas contrôler les réactions des autres. Cependant, bien que les gens peuvent être surpris lorsque vous décidez de parler avec franchise, par la suite, cela amènera la relation à un tout nouveau, et la relation deviendra plus saine. Et si ce n’est pas le cas, cela vous libérera de relations malsaines. Quoi qu’il en soit, vous gagnez !

4. J’aurais aimé rester en contact avec mes amis

Souvent, ils ne réalisaient pas vraiment les avantages d’avoir des amis de longue date jusqu’à leurs dernières semaines et il n’est pas toujours possible de les retrouver. Beaucoup étaient devenus si occupés dans leur propre vie qu’ils avaient laissé des amitiés en or s’échapper au fil des années. Il y avait de nombreux regrets profonds concernant le fait de ne pas consacrer suffisamment de temps et d’efforts à des amitiés. Les amis manquent toujours aux personnes mourantes.

Il est très fréquent pour quiconque qui mène un style de vie très chargé de s’éloigner de certaines amitiés. Mais quand vous êtes confrontés à la mort, les détails matériel de la vie disparaissent. Les gens se préoccupent tout le temps de leurs finances mais ce n’est pas l’argent ou le statut social qui détient la vraie importance à la fin. Ils veulent uniquement mettre les choses en ordre plus pour le bénéfice de ceux qu’ils aiment. Habituellement cependant, ils sont trop malades et fatigués pour gérer cette tâche. Tout se résume à l’amour et les relations à la fin. C’est tout ce qui reste dans les dernières semaines, l’amour et les relations.

5. J’aurais dû m’accorder d’être plus heureux

C’est étonnamment commun. Beaucoup n’ont pas réalisé jusqu’à leur mort que le bonheur est un choix. Ils étaient restés coincés dans de vieux modèles et ds vieilles habitudes. Ce soi-disant «confort» prenait le dessus sur leurs émotions, ainsi que leur vie. La peur du changement les faisait prétendre d’être heureux auprès des autres, et auprès d’eux-mêmes. Au fond d’eux, ils avaient envie de rire à pleine dents et d’avoir des bêtises dans leur vie.

Lorsque vous êtes sur votre lit de mort, ce que les autres pensent de vous est très loin de vos préoccupations. Comme c’est merveilleux de pouvoir se laisser aller et sourire de nouveau, bien avant de mourir.

La vie est un choix. C’est VOTRE vie. Choisissez consciemment, choisissez judicieusement, choisissez honnêtement. Choisir le bonheur.

Source: Nurse Reveals Top 5 Regrets People Make On Their Deathbeds | The Unbounded Spirit

Crédit photo: Keyword suggest

2 réflexions au sujet de « 5 regrets de malades sur leurs lits de mort, révélés par une infirmière »

Qu'en penses-tu ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s