7 règles pour devenir le meilleur vendeur de son époque

Vendre est un art, il est propre à l’artiste. Votre produit ou votre service est une œuvre.

« Le meilleur vendeur est celui qui connaît les exigences des clients et les satisfait au mieux »

La meilleure vente consiste à satisfaire le client, sinon, la pérennité de vos activités en dépend .

Si tous les vendeurs pensent avoir leur méthode propre, il n’en demeure pas moins que les techniques utilisées reposent juste sur la capacité de persuader le client.

Si jadis la vente était une question de produits, elle intègre aujourd’hui les services.

Nous sommes tous des vendeurs, de produits, de services, de rêves, d’illusions. Vendre est tout ce que nous faisons quotidiennement, toutefois certains en ont fait un métier.

Nous proposons dans cet article 7 règles pour réussir dans la vente.

1- Susciter l’envie et connaître le besoin du client

Le besoin est la première chose qu’un client achète. Pour vendre, il faut proposer ce dont le client a besoin non pas ce que vous voulez lui imposer. La première technique de vente consiste à identifier les attentes du client, à la fois ce qu’il veut et comment il le voudrait. Un besoin connu est à moitié satisfait.

Toutefois, cela stipule que vous devrez connaître les réalités du votre environnement et le pouvoir d’achat des consommateurs.
Ouvrir une boutique de bijoux de luxe dans un quartier de pauvres promet peu d’être rentable.

UN homme sage a dit que pour être réussir dans la vente, il faut vendre ce dont tout le monde a besoin, à un prix accessible à tous.

Le client achète un besoin, ce qui peut lui servir à quelque chose. Pour vendre, il faut montrer à ce dernier que le produit ou le service satisfait un ou des besoins.

2- Identifier le client à ton produit ou service

Votre produit ou votre service doit parler à votre client. Il doit recevoir un message subliminal qui fait qu’il préfère votre produit ou votre service parmi tant d’autres. Cette étape passe nécessairement par une bonne image de la marque.

Aujourd’hui le management de la marque est indispensable pour éterniser ses activités. En effet, le client n’achète plus seulement le produit ou le service, mais un ensemble. Alors le nom, le logo, le slogan, jusqu’à l’emballage de votre marque sont décisifs quant à l’adhésion des clients à votre produit ou service.

Le client en achetant votre produit ou votre service s’identifie d’abord à celui-ci. Il ne cherche pas à satisfaire le vendeur mais à se satisfaire. Alors vous devrez montrer au client que le produit ou le service que vous lui vendez est entièrement conçu, produit, réfléchi pour lui. Il doit se sentir au début et à la fin du processus de création.

3- utiliser des termes simples

Einstein a dit « si vous ne pouvez pas expliquer votre théorie a un enfant de six ans, c’est que vous n’avez pas maîtrisé votre produit ».

Les plus grands vendeurs évitent les termes trop techniques. Avec des mots simples, ils arrivent à faire comprendre le message véhiculé à leur interlocuteur. Cela est important dans la mesure où vous n’avez que quelques secondes pour capter l’attention du client. Lorsque vous utilisez un jargon que le client ne comprend pas, vous avez très peu de chance qu’il achète votre produit ou votre service.

Certains vendeurs utilisent les métaphores, ils mettent une image sur le produit ou le service, il est plus facile pour le client de comprendre et d’acheter.

4- Etre persuasif

L’éloquence est la clé de la persuasion.

Vous devrez convaincre votre client, lui prouver qu’en achetant votre produit ou votre service il sera satisfait.

Ceux qui pratiquent l’art de la vente, ont ce don de charmer le client, en ne lui laissant pas l’occasion de réfléchir, de douter, ils transforment leur produit ou leur service en une nécessité indispensable. N’importe qui pourrait acheter.

La confiance en soi et la confiance en ce que vous vendez sont indispensables pour convaincre votre client, il lit cela en vous, et c’est ce qui le pousse à vous faire confiance, à faire confiance à votre produit ou votre service.

Utilisez vos propres techniques et expériences pour convaincre votre client, prenez le temps qu’il faut sans vous décourager.

5- Partager des sentiments

L’émotion est la seule chose qui unisse ou divise les individus. Lorsqu’elle est orientée positivement, elle fait naître le sentiment de joie, d’amour. « Un sourire est contagieux » est la phrase secrète.

Vous devrez être extrêmement attentionnés et attentifs aux émotions de votre client. La vente repose à 70% sur la psychologie.

De près ou à distance, évitez tous les mots qui pourraient frustrer le client et utilisez tous les mots qui le feraient sourire. Telle est la clé.

Un client qui sourit durant une vente est acquis à 50%. Avant d’acheter votre produit, le contact humain est la première chose que le client achète. S’il vous trouve bon, il vous écoutera, il vous laissera l’opportunité de lui vendre.

Les individus sont souvent submergés par le stress et la fatigue, alors quelques moments de distraction sont toujours bénéfiques.
Demandez-lui s’il a bien dormi, comment va sa famille, parlez des enfants, n’importe quoi qui toucherait sa sensibilité, son affection.
La vente est une affaire de sentiment; avant l’esprit, le cœur intervient d’abord. On aime ce que l’on achète, on aime celui qui nous vend aussi.
Tout le monde préfère un vendeur sentimental à un vendeur arrogant.

6- Être déraisonnable

Les ventes ne se passent pas toujours comme prévues, alors parfois évitez d’être trop logique et improvisez. Sortez de votre cadre et soyez fou. Oui! Le client aime l’action, lorsqu’il le faudra, soyez plus qu’un vendeur, devenez un artiste, soyez juste ce que le client a envie que vous soyez.

Parlez de la météo, de l’amour, de l’actualité, peu importe, vous devrez juste délaisser la logique et les pensées toutes faites.
Oubliez la vente pour vendre.

7- Insister

Ces techniques citées plus haut ne garantissent aucune efficacité au premier coup, alors insistez. Faites preuve de sagacité et de persévérance pour obtenir ce que vous voulez.

Le meilleur vendeur ne laisse aucun répit au client, il ne s’arrête que lorsqu’il finalise sa vente. Il appelle jusqu’à 10 fois, il est prêt à aller chez le client, lui offrir un cadeau, une réduction. Lorsqu’il sait que le client a le prix de son produit ou de son service, il insiste, encore et encore.

Il est le meilleur vendeur parce qu’il ne s’arrête jamais avant d’avoir atteint son objectif. Pour lui, le découragement et l’abandon n’existent pas.
En maniant toutes les techniques parallèlement et successivement, il pousse le client jusqu’au bout.

Le meilleur vendeur quand il est devant le client, ne pense qu’à la vente, il oublie tout ce qui pourrait être une entrave et pense à tout ce qui lui permettra de la réaliser. Le vendeur ne doit avoir en tête que son objectif et ne ménager aucun effort pour l’atteinte.

Il existe une multitude de techniques et de méthodes, bien qu’elles ne soient à 100% garanties, elles marchent la plupart du temps.

Une combinaison de ses méthodes restent la meilleure stratégie de vente, celle qui garantit l’efficacité et un résultat durable.

Publicités