Comment reconnaître une relation toxique ?

Les relations toxiques peuvent adopter de nombreux visages : tyrannique, culpabilisateur, envahissant ou encore trop exigeant. Elles peuvent l’être sans que les personnes qui la composent ne le soient, comme c’est le cas la plupart du temps, c’est la configuration qui est nocive. Elles peuvent apparaître dans n’importe quel type de relation : les couples, la famille, l’amitié ou le travail.

Il ne faut sous-estimer non plus le potentiel néfaste de ces relations, en particulier au sein du couple, car elles vous marquent au plus profond de votre être, elles vous laissent le coeur brisé et s’attaquent fortement à votre confiance en vous-même.

Enfin, sortir de ce type de relation peut demander des efforts particulièrement importants. C’est pourquoi la prudence est de rigueur et il convient d’apprendre à les identifier avant qu’il ne soit trop tard. Voici 8 traits représentatifs des relations amoureuses toxiques pour vous y aider.

1. Le mal-être général

Une relation toxique est une relation où l’une des deux personnes au moins se sent mal. Elle se distingue de la difficulté momentanée ou du passage à vide en ce qu’elle empoisonne la vie en elle-même et empêche tout simplement d’exister. Elle consomme toute votre énergie, vous dépouille de toute votre force et la remplace par un état persistant de préoccupation.

2. La tristesse

Vous vous ne sentez pas bien quand cette personne est là sans qu’il ne passe rien de spécial, pas même une dispute, comme si sa seule présence vous était déjà nuisible. Mais même quand personne n’est pas avec vous, cette sensation de malheur continue. Paradoxalement, vous sentez en même temps une dépendance vis-à-vis d’elle. Comment vivre sans elle ?

3. L’étouffement

Vous ne pouvez pas être vous-même, vous extérioriser complètement, il vous est impossible de grandir ou de vous accomplir. Si vous vous exprimez, cette personne réagira mal. Elle vous limite et prend toute la place. Au mieux, vous êtes en pause, mais vous pouvez aussi vous faner. De plus, vous ressentez de l’épuisement, l’autre vous vide émotionnellement.

4. La faible estime de soi

En général, vous avez plutôt de l’assurance et vous avez confiance en vous-même. Maintenant, vous avez développé une vision négative de vous-même, vous avez l’impression de mal faire, vous vous demandez sans cesse si l’autre va vous approuver ou non sans vraiment savoir pourquoi. Pourtant, vous faites continuellement des efforts. D’ailleurs, vous avez l’impression, peut-être à raison, que l’autre n’en fait pas, et, vous pensez quand même que tout est de votre faute.

5. Le déséquilibre

Les deux doivent donner et recevoir. Tout ne doit pas être nécessairement symétrique, point par point, mais, globalement, il faudrait un balancement, les deux doivent gagner quelque chose à être ensemble. Dans la relation toxique, la compétition a totalement supplanté la collaboration, la conquête du pouvoir est devenu l’objectif premier. Par exemple, dans une conversation, l’autre ne cherche pas à écouter, il espère seulement triompher.

6. La menace

Le péril guette sans cesse et partout. Vous avez peur qu’une autre personne prenne votre place. N’importe qui ou presque pourrait vous déstabiliser et fait naître en vous de la panique. Dans la relation amoureuse, ce sentiment se traduit par de la jalousie. De cette impression de faiblesse naîtra aussi un manque de confiance complet en l’autre, que rien ne pourra satisfaire.

 7. Les disputes continuelles

Vous vous querellez sans cesse, vous n’avez plus d’autre mode de vous relier à l’autre. Dans un couple, la dispute peut être naturelle, elle indique seulement un désaccord ou un conflit à résoudre mais n’entame pas la relation. Quand elle est devenue le seul moyen de communication habituel, alors elle est problématique. Outre la fréquence, la manière de l’aborder peut être également saine ou non.

8. Le procès permanent

La personne vous juge sans cesse, les critiques peuvent être positives mais elles seront surtout négatives, en tout cas jamais constructives. Vous n’arrivez plus à dissocier qui vous êtes de ce que ce qu’on dit de vous, ni à prendre une distance bénéfique. Le tout s’inscrit au plus profond d’une carence de respect généralisé.

En définitive, certaines relations vous font grandir et d’autres rétrécir. Énoncé de cette façon, tout paraît simple. En réalité, il n’est souvent pas si évident de reconnaître un empoisonnement de l’intérieur, la partie positive du couple et le souvenir des premiers temps où la vie était simple et merveilleuse parasitent une analyse objective de la situation.

Il convient de ne pas laisser la relation avancer jusqu’à ce stade et de faire le point bien avant. Par ailleurs, au-delà de la tentative de caractérisation générale esquissée dans cet article, chacun devra essayer de s’en faire une définition, car, comme l’écrit très justement Julie Arcoulin, il n’y a que nous-mêmes qui soyons aptes à comprendre ce qui nous convient ou non. C’est donc un exercice d’introspection absolument nécessaire et urgent, que nous vous invitons à mener.

Publicités

Qu'en penses-tu ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :